community manager freelance angers pays de loire

Votre community manager freelance

community manager freelance angers pays de loire

Comme les réseaux sociaux assurent un rôle de plus en plus important dans les plans de marketing des entreprises, la nécessité de disposer des compétences de community manager c’est avérée indispensable. Délicat tout de même de confier ce type de mission au premier stagiaire d’école de commerce ou de publicité venu sous prétexte d’une méconnaissance du sujet, c’est pourtant la majorité des cas…

Cette action ne souffre pas l’amateurisme, c’est de votre image et de votre réputations sur la toile dont nous parlons. Pour une campagne efficace, confiez ce job à un community manager freelance !

Ma mission d’accompagnement

En fonction de vos objectifs de communication et après avoir réalisé la veille concurrentielle,  mon travail de community manager consiste à choisir  les médias sociaux ad’hoc : Viadeo, LinkedIn, FaceBook, SlideShare, Youtube… Il va falloir occuper l’espace médiatique offert par ces supports au moyen de messages et de visuels pour cela nous élaborerons une stratégie de contenue. Par la suite, je produirai vos contenus : rédaction, secrétariat de rédaction, visuels…

Détail de ma prestation

Pour y parvenir, j’interviendrai dans votre entreprise quelques heures ou journées suivant le profil du projet par mois. La mission peut intégrer un encadrement commercial pour la détection de prospects et les actions à mener.

Suivant une période à définir en fonction de vos rendez vous commerciaux nous évaluerons la campagne et pourrons y apporter des correctifs si nécessaire.

community manager freelance angers laval le mans nantes pays de loire

Prestation ou formation

Pour vous rendre autonome je peux aussi intervenir dans le cadre d’une formation professionnelle. Je vous fournirai les éléments nécessaire à la prise en charge par votre OPCA.

Community manager c’est un métier

1- Développer la notoriété de la marque (de l’entreprise, de l’institution, de l’association) sur le web

Pour atteindre cet objectif, le community manager est amené à passer par un certain nombre d’activités :

  • Effectuer une veille permanente des communautés en lien avec la marque, l’entreprise, l’institution,… : recenser les communautés sur le Web pouvant influer sur le positionnement de la marque (bloggeurs, forums de discussion…).
  • Participer à la création des valeurs de la communauté : culture, codes sociaux et langagiers…
  • Définir les objectifs de la communauté en accord avec le comité de validation : test de produit, information du client (ou de l’utilisateur), promotion de la marque…
  • Définir les indicateurs permettant de suivre la vie de la communauté (nombre de posts, qualité des réponses…).
  • Planifier et suivre les actions de recrutement de membres en ligne (partenariats, parrainage, campagne d’e-mailing…) en lien avec le marketing.

2- Animer la communauté et renforcer sa cohésion

L’animation de la communauté par le community manager consiste à :

  • Faire des membres déjà existants un relai d’information au sein de la communauté.
  • Lancer des sujets permettant de susciter le débat ou le partage d’expériences, de pratiquesentre les internautes / consommateurs.
  • Veiller à la qualité des réponses, y compris des critiques apportées à la marque ou au produit afin d’être en mesure de les exploiter et de relancer la discussion.
  • Faire respecter les règles éthiques de la communauté (net-étiquette) via une action de modération sur le contenu produit par l’internaute : exclusion des propos, photos, ou vidéos à caractères raciste, pornographique, insultant…
  • Gérer l’historique et l’archivage des données contenues sur le site (sujets abordés, informations et documents transmis par l’entreprise ou les internautes…).
  • Rechercher de nouveaux médias sociaux (Dailymotion, Facebook…) permettant d’étendre l’influence de la communauté.
  • Assurer la fidélisation des internautes via des évènements on-line (newsletter, jeux concours…).
  • Mettre en œuvre des opérations événementielles pour réunir physiquement la communautéet ses leaders (bloggeurs influents, membres « VIP »,…).

3- Accompagner le développement technique et fonctionnel de la plateforme

Dans certains cas, le community manager est amené à gérer une plateforme spécifique par laquelle passent les échanges d’une même communauté. Pour ce faire, il doit :

  • Veiller aux conditions d’utilisation du site notamment au regard des contenus interdits.
  • Signaler les bugs des fonctionnalités du site et veiller à la disponibilité de la plateforme.
  • Coordonner avec les équipes techniques les améliorations à apporter à la plateforme du site Internet.
  • Analyser le buzz marketing* et suivre l’image de la marque sur les différents supports on-line (analyse d’images, de contenu…).
  • Suivre l’audience des différents supports de la communauté en lien avec le traffic manager**.
  • Effectuer un reporting des actions de communication engagées sur ce mode de relation au consommateur.

*Le buzz (anglicisme de « bourdonnement » d’insecte) est un technique marketing consistant, comme le terme l’indique, à faire du bruit autour d’un événement, un nouveau produit ou d’une offre.

** Le responsable du trafic est en charge de la gestion et de l’organisation des espaces et des campagnes publicitaires sur Internet.

4- Etablir le reporting et analyser

Une part importante de la mission du community manager consiste en l’évaluation de la communauté :

  • Suivre et analyser les indicateurs de satisfaction et d’insatisfaction des individus et de l’ensemble la communauté.
  • Suivre les statistiques de fréquentation.
  • Proposer des axes d’amélioration.

5- Rester en veille

La veille reste une part très importante du travail du community manager qui se doit pour être efficace de :

  • Surveiller les nouveaux usages (techniques, sociaux, marketing) sur les sites et les plateformes déjà utilisées.
  • Faire de la veille concurrentielle sur la gestion de communauté des organisations concurrentes.
  • Suivre les mises à jour des règles d’utilisation des réseaux sociaux et s’assurer que l’organisation est bien en conformité avec celles-ci (valable notamment pour Facebook qui modifie très régulièrement les conditions d’utilisation des pages fans).
  • Identifier les sites et plateformes émergeants.

Les compétences et qualités pour exercer ce métier

Le community manager doit posséder les compétences techniques suivantes :

  • Connaître précisément le sujet qui anime la communauté : l’environnement socioculturel des membres (langage, codes « sociaux », jargon…), les acteurs clefs (personnalités influentes, bloggeurs reconnus…), les plateformes de discussion…
  • Maîtriser les nouveaux médias de communication : médias communautaires (Dailymotion, Youtube…), réseaux sociaux professionnels ou non (Viadeo, Facebook, Twitter…), blogs, forums…
  • Maîtriser les outils de veille et de mesure de l’e-réputation : (métamoteurs sociaux, moteurs de blogs, moteurs d’actualités, suivi et recherche de commentaires, moteurs de forums et microblogging, agrégateurs,…).
  • Maîtriser les techniques de veille et de recherche permettant de fournir de l’information, de susciter le débat et d’analyser les retours (techniques d’enquêtes qualitatives, sémiotiques…) et des outils associés (Google Alertes / Reader, Twitter, etc.).
  • Avoir une bonne pratique des outils de mesure d’audience et/ou de statistiques permettant de suivre la notoriété d’une marque sur les différents supports de discussion (Xiti, Adwords, Google Analytics,…).
  • Maîtriser l’anglais est fréquemment demandé.

Les qualités indispensables à la bonne pratique de ce métier sont :

  • Curiosité et goût pour l’investigation car le community manager a un double rôle : trouver des sujets innovants pour dynamiser la communauté et faire participer les membres.
  • Diplomatie et écoute car il joue un rôle à la fois d’animateur et de modérateur au sein de la communauté.
  • Goût du contact car le community manager est en permanence sollicité par les internautes pour expliquer la pertinence du community management, la marque (ou le produit) ou répondre aux questions des internautes.
  • Capacité d’adaptation et bonne expression orale car le community manager est en contact avec des interlocuteurs variés au sein de l’entreprise : direction technique pour participer aux évolutions techniques de la plateforme, direction marketing pour analyser le buzz de la marque sur le Web…
  • Capacité rédactionnelle et sens de communication car la partie rédactionnelle occupe une place importante dans son activité quotidienne.
  • Force de proposition pour faire évoluer le contenu, les objectifs (mesure d’audience…) et la plateforme technique en elle-même (ergonomie, fonctionnalités…).
  • Capacité d’analyse et de synthèse car le community manager doit pouvoir effectuer des reporting auprès de ses différents interlocuteurs au sein de l’entreprise.

 

Pour en savoir plus… consultez moi

J'interviens en portage salarial dans le conseil, la formation et l'accompagnement d'entreprise pour sa communication commerciale (marketing opérationnel) sur l'ensemble des Pays de Loire. Je suis en portage salarial avec Escendo à Nantes. Je me déplace sur site à Nantes, Angers, Brest, Chateaubriant, Cholet, La Roche sur Yon, Laval , Le Mans, Vannes, Luçon, Niort, Rennes, Saint Nazaire, Saumur, et dans les départements du Finistère, Ille et Vilaine, Loire Atlantique, Maine et Loire, Morbihan, Mayenne, Sarthe, Vendée... Je répondrai à votre demande dans les meilleurs délais.