Quelle stratégie web pour l’export ?

Vous souhaitez répondre aux problématiques du commerce international ou de l’Export et du web ? Je vous propose de vous accompagner dans votre conquête et votre développement sur internet. Je conseille les entreprises sur différents aspects du web à l’international: stratégie, développement d’application spécifiques, création de site vitrine (WordPress) ou ecommerce (Prestashop), rédaction de contenu, SEO, réseaux sociaux…)

Quelle stratégie web adopter pour l’export ?

A ce jour, les prospects et les clients potentiels du monde sont dans votre proximité grace à votre communication sur le web avec votre site web. Le web est « l’arme fatale » pour l’internationalisation des entreprises. Il est paradoxalement plus facile de développer son business à l’Export que sur son propre marché local, en effet les derniers points de croissance à gagner exigent des moyens qui ne sont pas en rapport avec les espérances de profits.

S’exprimer dans la langue de sa cible

« Le monde est de plus en plus connecté. Eric Schmidt,,un des patrons de Google, affirmait il y a un peu plus d’un an qu’en 2020 l’ensemble de la population mondiale serait connectée au web, alors qu’il n’y avait « que » 3 milliards d’internautes à la fin 2014 !  »

Parler la langue de votre prospect est un passage obligé si vous souhaitez lui vendre un service ou un produit. La traduction et localisation du site web est une des premières étapes du processus d’internationalisation d’une entreprise, une étape nécessaire, cependant insuffisante. En effet, comment, s’assurer qu’une fois le site web adapté pour les marchés internationaux, les clients potentiels étrangers vont pouvoir trouver ce même site web, qu’ils vont découvrir nos produits et services ? Un site web, même s’il a été traduit, ne sera guère utile à une société désirant se développer à l’international, s’il ne reçoit pas de visites.

S »adapter à un contexte technique en perpétuelle mutation

Le web est un environnement complexe, dont la technologie est en perpétuelle mutation, et vous devrez vous adapter à son évolution pour que vos clients potentiels vous trouvent. Adopter les bonnes pratiques en vigueur sur le web, souvent définies par les géants digitaux que vous connaissez bien, permet le plus souvent de rendre notre site web plus visible, d’améliorer votre référencement web sur les marchés que vous ciblez, et donc de conquérir des clients étrangers.

Dans ces conditions, se développer à l’international avec le web ne s’improvise pas, et la mise en place d’une stratégie web pour l’export exige, pour plus de confort et d’efficacité, l’accompagnement d’un spécialiste.

Conquérir les marchés étrangers avec le web

Si votre budget est limité ou non, commencez par l’analyse: la grande majorité des entreprises doit faire des choix avant de se lancer à l’international. Je vous propose de découvrir des techniques, d’utiliser  des outils disponibles sur le net qui vous permettront de mieux cibler les marchés les plus porteurs pour le développement international de votre activité via le web. La demande potentielle pour vos produits et services sur les marchés étrangers, l’évolution de cette demande sur le web,  le niveau de concurrence sur le net, sont à évaluer. Comment tester un pays avant d’y investir de façon plus significative…

Le site web visible par les pays cibles

Votre site web est une plateforme d’informations centralisant tout ce qui concerne votre entreprise, il doit être bien conçu d’un point de vue technique et linguistique pour offrir un bon référencement sur les marchés qui vous intéressent.

Le marketing de contenu dédié à l’international

Le contenu du site web doit être adapté à votre audience étrangère. En règle générale, le succès ne s’obtient pas avec une simple traduction : pour transmettre et communiquer au public les valeurs de votre entreprise, votre discours doit être adapté, et prendre en compte les normes et valeurs culturelles en vigueur dans le pays ciblé. On parle de localisation : les textes et contenus du site web ne sont pas seulement traduits dans une langue étrangère, mais adaptés à la culture étrangère. La traduction, qui prend en compte principalement les textes et des mots, n’est que la première étape du processus.

Un contenu multilingue

Pour être vu et lu sur le web à l’international, le contenu multilingue est un atout majeur. Le marketing de contenu consiste à  créer et diffuser des contenus pour capter une audience et  acquérir de nouveaux clients. Il ne s’agit pas parler uniquement de votre activité, de vos produits, mais bien de proposer des contenus susceptibles d’intéresser vos clients potentiels et de les actualiser souvent. En effet Google privilégie la publication de contenu « frais », et comme les internautes eux aussi valorisent un site web qui évolue en permanence, il faut publier de façon récurrente de nouveaux contenus, dans plusieurs langues, ce qui rajoute un niveau de difficulté.

Développer la notoriété du site à l’international

Votre site web est adapté pour l’Export, cela ne suffit pas : il existe un certain nombre de leviers de développement de trafic international à la disposition des PMEs. L’objectif est de générer des visites depuis l’étranger vers le site internet  de l’entreprise afin de capter, de développer une clientèle à l’export. Le premier aspect à travailler lorsque l’on se lance à l’international est le référencement naturel aussi appelé SEO. Cela regroupe un ensemble de techniques visant à positionner un site internet en tête des pages de résultat, pour des mots-clés concurrentiels. La génération de contenus, dont nous avons parlé plus haut, a un impact significatif sur le référencement naturel d’un site. La qualité des contenus, leur cohérence, la fréquence de leur mise à jour pourra impacter positivement le référencement du site sur les marchés étrangers.

Cependant, même si technique et contenu ont une importance significative sur le référencement international d’un site, la popularité reste le principal moyen pour garantir un bon référencement naturel sur les marchés extérieurs. Aussi, si le site n’a qu’une faible  notoriété dans le pays ciblé, et si le secteur d’activité est très concurrentiel, la technique et le contenu ne seront pas suffisants pour améliorer le référencement naturel du site.

Réseaux sociaux comme levier

C’est bien entendu au cœur du développement de la popularité d’un site web. Ces mêmes réseaux sociaux permettent à l’entreprise d’effectuer une veille concurrentielle, de mieux comprendre le marché local, de contacter des influenceurs, et d’affirmer sa présence à l’international.

Le référencement payant Adwords

C’est une autre approche très utilisée pour se positionner sur les moteurs de recherche des pays ciblés par votre entreprise, et ainsi acquérir rapidement du trafic qualifié.

Le développement d’une stratégie digitale à l’export implique un effort d’adaptation constant. Dans un environnement aussi dynamique, il est important de tester de nouvelles approches, d’ajuster le tir en permanence en fonction des résultats obtenus, d’où l’importance de la phase de suivi, la mise en place d’indicateurs, et de solutions d’analytics.

Autres facteurs à prendre en compte

Outre les aspects digitaux, d’autres points sont à analyser lors de la mise en place d’une stratégie web pour l’export. Ces points peuvent varier en fonction du type de site web. Ils ne seront pas les mêmes pour un site web vitrine / corporate ou pour un site E-commerce. Dans le cas d’une boutique en ligne que l’on souhaiterait développer sur d’autres marchés, il faudra prendre en compte les aspects légaux, la réassurance, mais aussi adapter la logistique, tenir compte des moyens de paiement, utilisés dans le pays ciblé….

Se lancer à l’international et dans l’Export implique une prise de risque non négligeable. Des partenaires et institutions peuvent vous épauler durant ce parcours : Coface, CCI… avec des dispositifs adaptés : assurance prospection, A3P, INIT etc.

Consultez moi

J'interviens en portage salarial dans le conseil, la formation et l'accompagnement d'entreprise pour sa communication commerciale (marketing opérationnel) sur l'ensemble des Pays de Loire. Je suis en portage salarial avec Escendo à Nantes. Je me déplace sur site à Nantes, Angers, Brest, Chateaubriant, Cholet, La Roche sur Yon, Laval , Le Mans, Vannes, Luçon, Niort, Rennes, Saint Nazaire, Saumur, et dans les départements du Finistère, Ille et Vilaine, Loire Atlantique, Maine et Loire, Morbihan, Mayenne, Sarthe, Vendée... Je répondrai à votre demande dans les meilleurs délais.