Pour réaliser mes dessins, aquarelles, sketching et après avoir expérimenté différents outils, j’utilise au quotidien la configuration suivante :

  • Aquarelle Winsor & Newton en godet 
  • Stylos plume Lamy Safari EF, F, M et B avec l’encre Lamy ou la Noodler’s Ink noir en rechargeant les cartouches 
  • Pilot Croquis H, B et 6B 
  • Faber Castell 9000 HB, B, 2B et 6B 
  • Porte mines Pentel GraphGear 1000 avec HB 0.5 
  • Porte mines Rotring 600 avec 0.5 B 
  • Staedler Pigment Liner 0.005, 0.1 et 0.5 
  • Pentel GFKP 
  • Pentel FRH 
  • Pinceaux à réserve Pentel petit, moyen et gros 
  • Pinceaux Raphael Précision 2, 6 et 10 
  • Brosses divers 
  • Encre Noodler’s waterproof 
  • Encre de chine Pébéo (la meilleure) 
  • Carnet Moleskine aquarelle 
  • Papier format raisin 340 gr de chez Dalbe 
  • Feuille raisin aquarelle 300 gr et en carnet 
  • Sac Eastpack Messenger
  • Palette graphique
  • Gimp 


A vous de jouer… 


L’encre de chine Pébéo

En ce qui me concerne c’est la meilleure encre, j’en ai essayé quelqu’unes, certains diront qu’elle est épaisse c’est la rançon pour une opacité parfaite et un noir profond. De plus, elle répond bien aux contraintes d’un usage en lavis: coloration chaude, pas de mousse, large gamme de gris… Je ne l’utilise jamais pure, toujours mélangée avec de l’eau en fonction de la profondeur du noir souhaitée. 


Le papier aquarelle 340 de chez Dalbe au format raisin

J’apprécie sa teinte chaude et son grain torchon assez marqué. C’est un papier qui a une bonne tenue mécanique. Il supporte un lavis très humide et des aplats chargés. 

Les pinceaux Raphael Précision 2, 6 et 10

A retenir absolument, ils sont souples et bénéficient d’une bonne mémoire mécanique ; de véritables petits ressorts qui suivent docilement les déplacements de la main et épousent le grain du papier.